AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ~> Personnages Prédéfinis : Peuple & Artistes

Aller en bas 
AuteurMessage
Double Jeu
Admin & Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: ~> Personnages Prédéfinis : Peuple & Artistes   Sam 13 Oct - 21:56

Interdiction formelle de plagier ces Personnages Prédéfinis, qui sont la propriété exclusive du Forum Double Jeu et de ses admins qui en sont les créateurs.
Un très bon niveau de rp est requis pour incarner ces mêmes Personnages.
La majorité des avatars proviennent de ce site Lullabie
Vous aurez également parfois la possibilité de choisir entre deux célébrités pour jouer un des prédéfinis.
J'espère que vous trouverez votre bonheur ! Wink



...Les Artistes...

Les artistes pullulent en cette ville de province, enthousiasmés par les paysages et le calme pastorals, propices à la rêverie et à l'inspiration, mais aussi... au succès ! En effet, les chanteurs, chanteuses, musiciens, acteurs et actrices se retrouvent tous au Théâtre-Opéra local, très réputé et couru malgré son éloignement de Londres. Le public y est raffiné, et issu de la haute bourgeoisie et de la noblesse environnantes ou de passage. Les peintres, eux, aiment à se poser dans un champ de blé désert, et peindre les vallées verdoyantes, cherchant avec espoir un mécène pour les prendre sous son aile.





Nom : Velislava
Prénom : Ielena
Age : 19 ans
Métier : Etoile montante de l’Opéra.

Histoire : Née à Moscou, Ielena n’y a cependant pas grandi. Ses parents, de riches propriétaires terriens, ont émigré promptement vers l’Angleterre où ils avaient des relations, lorsque la disgrâce a miroité sous leurs yeux. La jeune fille a donc été éduquée à Londres, avec les précepteurs les plus qualifiés de la capitale, comme les enfants de très bonne famille anglaise. Et si la jeune russe manifesta très peu d’intérêt aux matières qu’on tentait de lui inculquer, elle montra d’incroyables talents au chant, à la danse et à la comédie ; elle devint ainsi très vite la coqueluche des mélomanes, et sa grâce et sa beauté délicate achevèrent de lui attirer des admirateurs. Malheureusement, la fortune des Velislava n’étant pas éternelle, Ielena, avec dépit, se voit envoyée dans un Théâtre provincial où sous couvert de donner des représentations, elle rebâtit peu à peu la fortune familiale.

Caractéristiques : Ielena arrive tout juste de Londres, et le dépaysement risque d’être brutal pour cette jeune fille toujours très entourée et choyée. Elle le redoute, mais en sait la nécessité, qu’elle cache avec énergie. Ses talents musicaux sont divins, et elle sait enchanter son public aussi bien avec un violon, ou de sa voix merveilleuse. Elle est surnommée le Rossignol Russe, ou la Velislava.

Lien : - Tente de repousser tant bien que mal les avances menaçantes du Duke.
- Est passionnément admirée de Susannah Raleigh.


Avatar : Emmy Rossum




Nom : Hampton
Prénom : Grace
Age : 23 ans
Métier : Peintre ; portraitiste, plus précisément.

Histoire : Née dans une famille de petite bourgeoisie, Grace a toujours baigné dans le milieu artistique, et a été initié très tôt à toutes formes d’arts ; notamment la sculpture, mais surtout la peinture. Elle possède d’ailleurs dans ce domaine un talent extraordinaire, empreint d’une sensibilité à fleur de peau, avec un don pour représenter les choses avec une admirable délicatesse qui lui valent l’adhésion générale des femmes, qui accepte volontiers de poser pour elle, mais le déni et la raillerie misogyne des hommes, qui vilipendent de manière assez violente son art, plus progressiste qu’il ne devrait l’être pour l’époque, malgré le fait qu’il commence à y avoir de nombreuses percées modernes. La jeune femme se cantonne donc pour le moment aux portraits et aux décorations d’éventail ou de paravent, ce qui n’est en soi pas des plus intéressants, ni des plus lucratifs.

Grace a été élevée par un père potier et sculpteur à la fois, et qui, ravi de l'intérêt que manifestait sa fille aînée à son métier, a imprégné la mémoire de sa petite fille avec tous ses savoir-faire d’artisan. Car Hampton père n’avait guère d’imagination, en dépit de son immense talent d’artisan, ce qui n’en faisait pas pour autant un artiste ; sa fille, en revanche, avait hérité d’un lointain ascendant une formidable propension à la rêverie, qui est le grain de l’inspiration, et son pinceau la machine à moudre.

Mais contrairement à son frère, Lewis, qui montra beaucoup d'engouement et de talent pour les scènes historiques, Grace manifesta plutôt un goût prononcé pour les portraits, ou la représentation de fleurs, qui n'est pas vraiment considéré comme de l'art, mais plutôt comme de l'ornement avec plus ou moins d'intérêt. D'où son succès avec ses clients féminines, et le dédain des hommes. Néanmoins, tentant tant bien que mal de se frayer un chemin dans le monde hostile de l'art qu'elle brigue avec espoir, la jeune femme n'abandonne pas, et croit en elle et sa peinture moderne. Malheureusement, elle n'a pu résister à la jalousie qui s'est au fil des années gravée en elle, contre son frère qui contrairement à elle, une fille, a accédé à l'Académie française de peinture et s'est déjà fait un nom, alors qu'elle est restée à Weston, malmenée par un espoir désespéré et la rage dévorante engendrée par l'injustice.

Mais la fin de la Saison à Londres vient de sonner sa fin, et déjà Grace voit avec excitation des clients potentiels riches s'installer pour l'hiver à Weston...

Caractéristiques : Toujours à la recherche de mécènes potentiels, et d’une source d’inspiration, Grace court et se ruine aux représentations théâtrales et aux rares réceptions mondaines où elle peut accéder, parfois par l’intermédiaire d’un bienfaiteur. Mais on lui rit au nez dès qu’elle déclare fièrement exercer le métier de peintre, car dans les esprits de (presque) tout le monde, une fille ne peut pas être une artiste digne de ce nom.

Avatar : Natalie Portman ou Leighton Meester ou Camilla Belle




Nom : Hampton
Prénom : Lewis
Age : 21 ans
Métier : Peintre

Histoire : Né dans une famille de petite bourgeoisie nommée les Hampton, deuxième enfant mais premier fils d’un potier et sculpteur, Lexis est comme sa sœur immergé très tôt dans le monde de l’art, et se passionne très vite pour la peinture tout comme elle. Ses premières tentatives de peinture sont calquées sur les toiles fraîches et vivifiantes de Grace, mais n’en sont malheureusement qu’une pâle copie. Il ne sait pas comme elle mettre en valeur et exacerber la beauté fragile d’une rose, mais au contraire peindre la violence, une explosion de couleurs et de formes qui, au lieu d’émouvoir, intimident et choquent. Il a cependant un bon coup de crayon et de pinceau, et ses toiles sont assurément de très bonne facture. Son talent, additionné au soutien sans failles de son père, son plus grand admirateur, l’ont d’ailleurs poussé à tenter sa chance en France, dans sa prestigieuse Académie de peinture.

Fort heureusement, son accès était possible grâce à un concours, que Lewis passa haut la main. Il accéda donc à une formation complète de peintre par de véritables maîtres, mais surtout, le principal avantage fut la gratuité totale de la formation. Autant dire que les Hampton en furent vraiment soulagés, car à la suite de l’explosion d’un four dans son atelier, le vieux Hampton avait perdu l’usage de ses yeux et de ses mains, condamnant la principale rentrée d’argent au foyer. Son épouse, Jane Hampton, dut à cinquante ans passés retrouver une place de servante, mais n’y resta guère longtemps, tout usée par le travail comme l’était déjà. Et leur fille aînée, Grace, ne rapportait guère d’argent, car les menus travaux de peinture qu’elle faisait coûtaient presque autant en matériel que le produit final.

C’était sans compter Lewis, qui se fit rapidement un nom en France, et avait déjà quelques clients dont les bénéfices des commandes furent en partie reversés à sa famille en Angleterre. Il préparait, comme tous les apprentis peintres, une toile qui se devrait être des plus parfaites, afin de décrocher le prestigieux Prix de Rome qui couronnait l’année de formation, ainsi que le meilleur élève de sa promotion. Malheureusement, emporté par l’influence néfaste d’un de ses amis trublions, Lewis se mit à courir les filles et le jeu dans les bars louches de Paris, menant un train de vie très coûteux et fastueux. Fréquentant une partie de la haute société, il a été prodigieusement marqué par les charmes de la courtisane la plus en vue du moment : cette femme inoubliable se nomme Constance Lemercier, et s’ils se croisèrent souvent, le jeune homme n’eut jamais le courage d’aller la saluer.

Ratant de peu le Prix de Rome, Lewis prit la résolution hâtive et uniquement dictée par le dépit de rentrer en Angleterre. De plus, la disparition soudaine de son idole frivole l’avait sincèrement attristée, et les rumeurs allaient bon train : on prétendait qu’elle avait traversé la Manche, pour suivre un amant dont elle était follement tombée amoureuse. Cette explication romanesque eut pour effet d’enflammer encore davantage la tête folle de Lewis, qui, après avoir flâné un peu à Londres, rentra à Weston.

Caractéristiques : Il est toujours en concurrence avec sa sœur, et méprise sa peinture, bien qu’il l’adore ; cette relation fraternelle paradoxale voit des tournants parfois assez violents, mais aussi très tendres. Légèrement misogyne, Lewis refuse avec véhémence la vocation artistique de sa sœur, et essaie tant bien que mal de l’orienter vers un autre domaine, plus féminin, comme la couture. Il a d’ailleurs eu l’idée de la faire engager chez la boutique des Raleigh, mais il a cette fois profondément blessée Grace, qui refuse de lui adresser la parole. Lewis vit de sa peinture, et loge dans son atelier, où il accueille très souvent ses modèles, qui sont soit de nobles personnes qu’il doit représenter, ou même parfois des jolies domestiques, qu’il courtise ensuite, étant un séducteur éhonté malgré ses airs d’enfant innocent.

Avatar : Adam Brody ou Penn Bagley ou Gaspard Ulliel

[/center]
Par Nathan Cherrydan.


Dernière édition par Double Jeu le Ven 18 Avr - 13:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Double Jeu
Admin & Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: ~> Personnages Prédéfinis : Peuple & Artistes   Sam 13 Oct - 22:01

...Les Officiers...

La caserne abrite le régiment local, qui défile plus lors des fesitivités plutôt que pour se rendre à une guerre quelconque. Les membres de la soldatesque sont de toutes origines, mais beaucoup proviennent de la petite-bourgeoisie ou du peuple, afin de se préserver d'une vie tracée à l'avance, faite de labeur harassant pour demeurer dans une quasi constante misère. Beaucoup profitent de leur uniforme chatoyant et fringuant pour séduire les demoiselles, qui curieusement craquent toutes pour ces officiers fêtards et charmeurs.








Nom : Hanks
Prénom : Cedric
Age : 22 ans
Métier : Soldat

Histoire : Provincial de souche, Cedric n’a jamais connu que la petite ville de province où il est né, et qu’il n’a jamais quittée. Petit-fils et fils d’épiciers, l’avenir sordide que lui soufflait et prévoyait sa famille le mortifia assez pour qu’il s’y opposât, et choisit une voie que lui seule choisirait. Et c’est alors, qu’à dix-huit ans, il entra dans le régiment militaire local, comme tant d’autres jeunes hommes qui, comme lui, cherchait à échapper à une carrière héréditaire de petits bourgeois.

Caractéristiques : Charmeur et très sociable, Cedric ne peut s’empêcher de parader dans sa tenue rutilante de soldat, qui semble être faite pour lui. Il est l’officier modèle d’une gravure devant lesquelles les jeunes demoiselles soupirent avec espoir. Il est la coqueluche des jeunes filles, qui lui tombent dans la main, surtout lorsqu’il leur conte ses exploits imaginaires avec un charisme magnétique.

Avatar : Chad Michael Murray ou Jensen Ackles




Nom : Baljac
Prénom : Sylvère
Age : 19 ans
Métier : Soldat en premier lieu, voleur en second lieu.

Histoire : L’histoire antérieure à son arrivée à Weston doit être à votre cru. Il faut cependant qu’il soit Français, soit en Angleterre depuis trois ans.

Caractéristiques : Fraîchement débarqué à Weston, Sylvère va se révéler bien vite un Arsène Lupin provincial. En effet, ce jeune homme à l’air sage et sérieux n’est pas aussi simple à cerner qu’il en a l’air, loin de là : c’est un séducteur invétéré, avec ses airs d’enfant ténébreux et si mystérieux, et ses charmes ravageurs font irrémédiablement tomber toutes ces dames à ses pieds… Ce qui le sert grandement, puisqu’il n’a alors qu’à tendre la main, caresser une nuque pour en dégrafer une fabuleuse parure qu’il revendra par la suite.
Passé maître dans l’art de tromper et manipuler les gens, sa vive intelligence et sa débrouillardise sont cependant ses armes les plus certaines afin de dérober bijoux précieux et bourse au ventre trop rempli. Ses vols, loin d’être occasionnels, sont constants : pas une soirée sans qu’il ne s’habille élégamment à la dernière mode de Londres, fasse le mur de la caserne et court à une réception mondaine. Soldat le jour, gentleman cambrioleur la nuit.
Il est prétendument muté dans la caserne de Weston, place qu’il a négocié avec des pots-de-vin avec le sergent Cook du régiment de la ville, homme facilement corruptible à la vue de pièces sonnantes et trébuchantes. Le seul problème, c’est qu’une fois de plus, son côté impulsif a été le plus fort, et il ne s’est pas contenté de charmer innocemment la jeune fille de Cook ; celle-ci vient de mettre au monde un enfant, dont les ressemblances sont frappantes avec son père. Ignorant totalement ce « simple » fait, Sylvère poursuit ses activités nocturnes, ravissant les cœurs et les richesses.
Mais le voleur ne tardera pas à se faire voler son âme, en rencontrant une certaine Miss Raleigh, dont la cupidité et la ruse sont aussi fort chez l’un que chez l’autre…

Avatar : Gaspard Ulliel

**

Nom : Knight
Prénom : Harry
Âge : 24 ans
Métier : Soldat

Histoire : Harry est né avec sa sœur Juliet dans la misère la plus totale. Leurs parents étaient de pauvres paysans de Weston, qui ne s’occupaient jamais de leurs enfants. Pendant les premières années de sa vie, le jeune homme vécut comme un sauvage dans les champs, en liberté. Mais les Knight finirent par perdre la vie presque simultanément. Les personnes du village ne voulant pas s’occuper des enfants les confièrent à des religieux. Harry grandit donc touché de la morale qu’on lui inculquait. Cependant, lorsqu’il commença à devenir adulte, les religieux l’abandonnèrent assez honteusement. Il n’eut pas d’autre choix que de s’engager dans l’armée pour éviter de devoir vivre dans les rues, et heureusement fut envoyé à Weston, où la vie est plutôt tranquille.

Caractéristiques : De nature généreuse et sympathique, le jeune homme a été élevé dans les valeurs morales et religieuses. Il s’efforce donc de suivre les préceptes qui ont façonné sa jeunesse, bien qu’il lui reste une certaine amertume contre ceux qui l’ont abandonné. Ouvert sur les autres, il n’est néanmoins pas naïf, et reste méfiant quand il sent que certaines personnes sont hypocrites. Calme, il prend tous les conflits avec bonne humeur et optimisme, comme il l’a appris à le faire avec les épreuves de la vie. Il fait souvent figure de médiateur au sein de sa compagnie, car il vit en bonne intelligence avec ses camarades. La seule personne qu’il déteste est sa sœur Juliet, de qui il avait été séparé à la mort de ses parents mais avec qui il était très proche. Quand il eut besoin d’aide et qu’il alla la trouver, elle le rejeta avec mépris. Harry a été extrêmement blessé de cette attitude, et n’est pas prêt de lui pardonner. Il devine bien que le français Sylvère Baljac cache quelque chose, et l’espionne discrètement, pour pouvoir connaître la nature de ce secret, et éventuellement le dénoncer.

Avatar : Jared Padalecki



Par Nathan Cherrydan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Double Jeu
Admin & Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: ~> Personnages Prédéfinis : Peuple & Artistes   Sam 13 Oct - 22:01

...Le Cabaret...

Le Cabaret éponyme de Lady Honey a été fondé tout récemment, avec l'aide de son cercle très large d'admirateurs, composé aussi bien de bandits des bas-fonds, de riches bourgeois et nobles. Ses appuis sont de toute âge : les jeunes, généralement, ne savent que faire de leur argent et de leur temps, et se noient dans la débauche ; les plus vieux, eux, sont mués par une ultime envie de profiter de la vie, et la faîcheur des filles semble leur redonner un semblant de jeunesse.
Créé afin de se venger et d'humilier le Duke et son Théâtre-Opéra, Lady Honey déploie un trésor d'imagination pour appâter les clients, ce qu'elle arrive parfaitement à faire : les soirs, le cabaret est rempli de fond en comble. Les inoubliables représentations de la troupe de Lady Honey sont vantées et décriées par tout le beau monde, qui condamne ou chante le cabaret.






Prénom : Angélique [tenu secret]
Nom : Leighton [tenu secret]
Nom de scène : Lady Honey
Age : 25 ans
Métier : Propriétaire du Cabaret, où elle est meneuse de revue, ancienne actrice et chanteuse du Théâtre-Opéra.

Histoire : L’histoire de ce personnage antérieure à son arrivée en province, doit être à votre cru.

Caractéristiques : Arrivée en province à vingt ans, Lady Honey est tout de suite remarquée par ses prestations en pleine rue, bravant tous les temps pour chanter et danser sur le trottoir. Pour survivre, outre ses fabuleux talents de chanteuse et de danseuse, elle dut, comme tant d’autres femmes sans le sou, se prostituer pour gagner de quoi s’offrir son pain quotidien. Du moins, jusqu’à ce qu’elle trouve un protecteur en échange de « quelques menus services en nature », un vieux bourgeois libidineux du nom de Ward, qui ne avait que faire de sa fortune et fut tout émoustillé devant cette jeunesse à la voix et à la beauté divines. Manipulatrice et calculatrice, l’intelligente Angélique troqua ce prénom trop sage contre un évocateur Lady Honey, au fur et à mesure que ce vieux croûton de Ward exhibait la jeune femme dans les soirées mondaines, où elle commença à se constituer une véritable petit cour d’admirateurs, mais aussi d’admiratrices… son goût pour la provocation n’avait d’égal que l’ambition, qu’elle put satisfaire en accédant au Théâtre, en tant que comédienne, domaine dans lequel elle excellait, ce qui fit d’elle bien vite la nouvelle coqueluche. Et lorsque le mystérieux Duke, avec qui pourtant l’on prétendait qu’ils entretenaient un commerce ensemble, la renvoya brutalement du Théâtre, la sulfureuse Lady Honey décidé de créer son propre Cabaret dans la ville, dans les quartiers opposés. Depuis, le bras de fer entre le Théâtre et le Cabaret, le Duke et Lady Honey continue, sans pour autant qu’il y ait de gagnant.

Avatar : Nicole Kidman ou Christina Aguilera
[PRISE : Christina Aguilera]


**

Nom : /
Prénom : Elle est surnommée Sugar, mais seuls quelques privilégiés savent que son vrai prénom est Roxanne.
Age : 19 ans
Métier : Danseuse au cabaret, dans la troupe de Lady Honey.

Histoire : Née dans la misère des bas quartiers de Londres, Roxanne ne jouit pas longtemps de sa mère, une péripatéticienne qui n’était comme il fallait s’y attendre pas des plus maternelles. Cependant, la petite était née sous une bonne étoile, malgré le fait que sa naissance ne soit pas des plus reluisantes… Si bien que, lorsque la mère tenta de noyer discrètement son nouveau-né dans la Tamise sombre et nauséabonde, tout près des dockers qui constituaient une clientèle certaine, elle fut heureusement interpellée par un soldat qui effectuait une ronde avec deux de ses camarades dans ces milieux ô combien dangereux. La prostituée finit vraisemblablement emprisonnée, mais son enfant fur recueillie par des religieuses qui l’élevèrent au couvent, dans la paix et la lumière de Dieu. Malheureusement, Roxanne ne supportant pas l’enfermement, s’enfuit dans sa treizième année, et se retrouve maladroitement prise au même piège que celui de sa mère : se prostituer pour survivre. La rencontre avec Honey, changera le cours de sa vie ; entraînée dans une ville provinciale réputée des plus calmes, elle tente tant bien que mal de s’intégrer, jusqu’à ce que son amie Honey crée son scandaleux cabaret…

Caractéristiques : Sa chevelure flamboyante et son corps élancé quoique trop mince aux dires de la plupart des hommes sont sa marque de fabrique. Elle sait jouer de son corps, mais ses charmes sont seulement silencieux ; on n’entend que très peu la voix rauque de Roxanne, ou plutôt, Sugar.

Avatar : Cintia Dicker.



**

Nom : Lemercier [Tenu secret]
Prénom : Constance [Tenu secret]
Nom de scène : Rita Rozzitta
Age : 25 ans.
Métier : Danseuse au Cabaret, dans la troupe de Lady Honey.

Histoire : Constance Lemercier est originaire de France, comme son nom typiquement français l’indique. Née dans une famille de petite bourgeoisie, elle passe les treize premières années de sa courte vie dans l’arrière-boutique de la boutique familiale. En effet, son père est modiste, et dès qu’elle fut en âge de se tenir debout et de manier correctement des ciseaux et de manipuler du tissu, elle dut aider son père, veuf à la naissance de sa fille unique. Elle a une enfance assez triste, et terriblement morne : son quotidien n’est jamais égayé par un divertissement de quelque sorte que ce soit, et son père la renvoie sans cesse à l’arrière-boutique lorsqu’elle a le tort de s’aventurer dehors, afin d’humer un peu les lointaines et délicieuses odeurs de viande grillée et celles, outrageusement sucrées, des pâtisseries. Au fur et à mesure qu’elle grandit, l’enfant n’a même plus le droit de sortir de la boutique, et couche à même le sol, sur une paillasse miteuse, se nourrissant de pain sec quelquefois agrémenté de confiture.

Quant à son père, il disparaît chaque soir à l’étage avec une femme de peu de vie aux vêtements bigarrés qui éblouissent la petite Constance, habituée au choses ternes de la boutique de chapeaux. Elle se rend compte que toutes les économies durement gagnées par elle et son père finissent dans le corsage de cette fille de mauvaise vie, et elle a le tort de s’en plaindre à son père, qui la traite de fille ingrate, et la bat. A treize ans, elle trouve le courage de s’enfuir de cette misérable boutique où elle est traitée en esclave par son propre père, et elle découvre pour la première fois Paris. Seulement, son escapade définitive n’a rien d’un rêve, mais elle parvient tant bien que mal à se faire embaucher dans une taverne dans les quartiers mal famés de Paris.

Constance est alors constamment épuisée, mais sa liberté lui donne des ailes ; de plus, elle a enfin de quoi se nourrir, surtout que le tavernier la prend en sympathie. La jeune fille, timide, craintive et renfermée d’autrefois se dévergonde et son vocabulaire restreint devient très coloré, voire aussi grossier que la fripouille obscure et dangereuse qu’elle sert. Puis, en grandissant, lui vient cette passion du théâtre, qui ne la quittera jamais plus. Un soir, un homme assez distingué l’attrape par le bras dans une rue très fréquentée, et lui demande de l’accompagner voir une représentation théâtrale, car sa compagne lui a faussé compagnie au dernier instant. Nullement dupe de cette stratégie honteuse, Constance accepte avec la désinvolture et l’insouciance de ses quinze ans, et découvre le soir même le théâtre et les hommes.

Cet homme, un dénommé Daccio, en fait aussitôt sa maîtresse, et l’installe dans sa propre maison, avant de la lancer dans le beau monde. Elle deviendra une courtisane des plus demandées dans la haute société, et sera la coqueluche de Paris, ébloui par son charme piquant, ses talents de comédienne et son esprit vif. Mais un beau jour, alors qu’elle est âgée de vingt-cinq ans et qu’elle pressent l’heure dangereuse où sa beauté délicate va perdre sa première fraîcheur, elle décide de tout quitter du jour au lendemain, comme une sortie de scène qui sied parfaitement à son excentricité. Sa destination ? L’Angleterre ! Et plus précisément dans une petite ville de province où elle soupçonne que jamais personne ne la reconnaîtra…

Caractéristiques :Elle a rencontré Lady Honey au Théâtre-Opéra, et curieusement, elle fuit le Duke comme la peste…
Véritable caméléon, son imagination fertile a fait d’elle une espèce de costumière des plus originales : c’est elle qui s’occupe de créer les costumes de scène des artistes du cabaret. Les plumes, les paillettes et les tissus de toutes sortes passent entre ses mains fines et blanches pour devenir de véritables chef-d’œuvres d’originalité, aux couleurs tapageuses et merveilleuses.
Tantôt blonde, tantôt brune, elle sait se déguiser à la perfection, et son grand talent de comédienne en fait une jeune femme des plus mystérieuses et intriguantes.
Lorsqu'elle était encore Constance Lemercier, elle a croisé un jour le jeune peintre Lewis Hampton.

Avatar : Marion Cotillard.


[Encore 3 places à pourvoir dans la troupe de Lady Honey, mais le niveau de rp doit être excellent ; les admins se réservent le droit de refuser une fiche jugée insatisfaisante. Merci bien de choisir en conséquence Wink ]


Par Nathan Cherrydan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Double Jeu
Admin & Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: ~> Personnages Prédéfinis : Peuple & Artistes   Mer 17 Oct - 17:30

...Peuple...



**


Nom : Cook
Prénom : Angela
Age : 16 ans
Métier : Servante chez une famille noble de Weston.

Histoire : Fille du sergent du régiment de Weston – qui est plutôt là pour mener fièrement ses soldats parader dans les rues de la petite ville provinciale, car les conflits sont très rares, voire quasiment inexistants. Angela est fille unique, néanmoins elle n’a pas été très gâtée par ses parents. Orpheline de mère très jeune, à trois ans, suite à une fièvre qui a prestement mené dans la tombe en deux jours seulement la pauvre Mrs Cook, la jeune fille a été élevée par une nourrice nommé Jane issue de la paysannerie environnante. Sous la protection de l’affectueuse et solide Jane, qui à défaut de lui fournir une éducation décente – elle-même n’en ayant jamais eue -, elle apprit toutefois des choses rudimentaires, comme la cuisine et à devenir une parfaite petite femme de maison, de sorte à ce qu’un avenir lui soit d’office tout tracé ; elle ne se retrouverait ainsi jamais prise au dépourvu.

Malheureusement, malgré le fait que sa bonne Jane lui ait seriné pendant des heures des mises en garde contre ces « goujats d’hommes », Angela se montra très tôt bien trop sentimentale, et totalement sans défense devant la gente masculine. Fort heureusement, Jane traînait toujours dans les parages lorsque la situation devenait trop ambiguë, car en grandissant, elle devint une très jolie adolescente à qui on ne manquait pas de conter fleurette, surtout les officiers de son père. Mais il fallut attendre le jeune et beau Sylvère Baljac aux charmes empoisonnants et néfastes, pour qu’Angela baissât complètement sa garde ; elle tomba amoureuse au premier regard, et s’amouracha violemment de lui. Et par une nuit sombre, les deux jeunes gens se retrouvèrent, et cette soirée fut l’erreur de la vie d’Angela. Car naissait, huit mois plus tard, un petit garçon ressemblant d’une façon frappante à son amant, qui, passé cette nuit de rêve, n’eut plus aucun regard pour elle. Déshonorée, subissant chaque jour les insultes et les coups de son père dont la fureur ne décroît pas, elle a choisi la seule solution qui lui restait : travailler loin de chez elle, abandonnant son enfant à Jane pour subvenir seule à ses besoins.

Caractéristiques : Si Angela a appris à détester ce vaurien de Baljac quand il n’est pas dans son champ de vision, elle change du tout au tout lorsqu’il se trouve plus ou moins près d’elle ; la jeune fille est toujours éperdument amoureuse, et par conséquent très malheureuse, puisqu’il ne lui accorde plus un seul regard, lui qui n’avait d’yeux que pour elle auparavant. Son père n’est pas au courant de la paternité de son enfant, et elle ne l’avouerait même pas sous la torture. Angela est une jeune fille décidée et pleine d’initiatives lorsqu’elle se trouve derrière les fourneaux ou lorsqu’il s’agit de coudre une robe, et ne recule pas devant le travail. C'est d'ailleurs ce pourquoi Louis de Ponthieu veut l'engager mais Angela, le trouvant étrange, préfère refuser.

Liens : - Sera remarquée pour ses talents de couturière par Susannah Raleigh, dont elle ignore les relations avec Baljac.
- A eu une relation amoureuse d'un soir avec Sylvère Baljac, dont est né un enfant.

Avatar : Emilie de Ravin

**

Nom : Sabart
Prénom : Ann
Âge : 20 ans
Métier : Servante d’Emma Dashwood

Histoire : Comme la plupart du peuple à cette époque-là, Ann est née dans la misère, dans une petite chambre de bonne à Londres. Ces dernières n’ayant pas le droit d’avoir d’enfants car cela perturbait prétendument leur travail, la mère d’Ann fut renvoyée et se retrouva sans emploi du jour au lendemain, avec une bouche à nourrir. Sans compter que le scandale d’être mère célibataire rejaillit bientôt sur elle. [A vous d’inventer la suite].
A treize ans, la jeune fille entra au service des Dashwood, une famille bourgeoise extrêmement riche grâce au commerce international que William faisait vivre. Si les Dashwood étaient au début des gens tenus et élégants, les choses se dégradèrent rapidement. Le père de la maison se mit à tromper son épouse, Ann étant contrainte à l’aider dans cela, en cachant la vérité à Abigail Dashwood et en faisant passer des petits mots. Ce travail, loin de l’exciter, l’exaspérait. William Junior, bien que très jeune, et sa mère tyrannisaient les domestiques, en distribuant corvées et punitions en nature. La petite vérole frappant de plein fouet la maison, Ann l’attrapa et faillit en mourir, comme celle qui allait devenir l’héritière du nom et de la fortune Dashwood, Emma. Cet évènement, loin de rapprocher les deux jeunes femmes, fit encore grandir la rancœur d’Ann envers ses maîtres. Elle entra au service d’Emma en 1806, et la suivit alors à Weston tant pour l’aider dans les corvées quotidiennes que pour la chapeauter.

Caractéristiques : Ann ne sourit que très rarement. Sa rancœur et sa colère peuvent jaillir à tout instant. Elle a appris à se battre pour survivre, et la vie ne lui a pas fait de cadeaux. Pour elle, elle n’a aucune raison d’être joyeuse. Inutile de dire qu’elle et sa maîtresse Emma Dashwood se détestent. Bien souvent d’ailleurs, les billets qu’envoie la jeune bourgeoise n’arrivent pas à destination, les coiffures qu’elle désire sont mal exécutées et les repas qu’elle demande ne sont pas faits. Ann Sabart profite de la faiblesse d’Emma, qui ne proteste pas puisqu’elle considère cela comme secondaire. Néanmoins, Ann n’est pas qu’une domestique indigne, son cœur de jeune fille brûle pour un jeune homme qu’elle n’aura jamais, et elle le sait... Nathaniel Cherrydan, qui n’est autre que le promis d’Emma.

Avatar : Alexis Bledel

**

Nom : Knight
Prénom : Juliet
Âge : 22 ans
Métier : Servante dans une famille noble

Histoire : Juliet est née avec son frère dans la misère la plus totale. Ses parents étaient de pauvres paysans de Weston, qui ne s’occupaient jamais de leurs enfants. Pendant les premières années de sa vie, la jeune fille vécut comme une sauvage dans les champs en liberté. Mais les Knight finirent par perdre la vie presque simultanément. Les personnes du village ne voulant pas s’occuper des enfants les confièrent à des religieux. Juliet grandit donc dans des valeurs protestantes, et dans un lieu dans lequel elle ne tarda pas à étouffer. Elle finit par s’échapper et entra comme servante dans la maisonnée d’une famille noble. Mais la jeune femme ne veut pas rester dans ce dénuement. C’est pourquoi lorsqu’elle rencontre le français Louis de Ponthieu, elle décide de le séduire, pour tenter de s’élever socialement.

Caractéristiques : On qualifie très souvent Juliet d’un ange tellement son charme, sa beauté et son intelligence sont impressionnants. Elle compense son peu de culture par une aisance et une confiance en elle déstabilisantes. Elle éblouit tout ceux qu’elle côtoie. Mais ceux-là la connaissent bien mal. Extrêmement égoïste, elle n’a pas hésité à laisser son frère se débrouiller seul quand il se retrouvait seul. Elle manipule ses amants, et ses amis, et se montre parfois hypocrite pour parvenir à ses fins. Oui, elle souhaite plus que tout devenir une grande dame de la société, être celle sur laquelle on compte. Elle cherche pour cela à s’approcher à tout prix des nobles et bourgeois de Weston. Et surtout, elle aimerait bien devenir madame de Ponthieu...

Avatar : Anne Hathaway

**

Nom : Byron
Prénom : James
Âge : 28 ans
Métier : Artisan (le métier que vous souhaitez)

Histoire : Dès sa naissance dans la petite ville de Weston, la voie de James est tracée. Il sera artisan comme son père, son grand père et tous ses ancêtres. Mais le jeune garçon qui grandit dans l’affection sincère et la fierté de ses parents a d’autres ambitions. Laissant son frère cadet reprendre l’affaire du « vieux Byron », à l’âge d’une vingtaine d’années, il part à Londres, et à partir de là, nul ne sait ce qu’il a fait. Une chose est sûre, lorsqu’il revenu il y quatre ans, rien n’était pareil. Son frère étant décédé de la phtisie, il reprit la boutique mais son caractère était devenu ombrageux et renfermé. Il devint bientôt le leader de la petite contestation des pauvres du village. Et oui, à Londres, James a découvert l’horreur des conditions de vie des pauvres et des premiers ouvriers de l’histoire mondiale. Détestant ceux qui profitent d’eux, il pose les bases d’une société sans classes...

Caractéristiques : James est déterminé et volontaire et ceci depuis sa plus tendre enfance. Il était alors joyeux, ouvert et curieux de tout ce qui l’entourait. Coqueluche de ces dames qui venaient de Londres en carrosse, il plaisait pour son esprit vif et piquant. Hélas depuis sa découverte de la capitale, tout a changé. Il est sombre, toujours pensif et mélancolique. Plongé dans son travail, il n’en sort que pour protester et s’indigner de la présence de tous ces bourgeois et nobles à Weston. Pour lui, c’est cela l’ennemi principal, « les riches », qui ne font qu’exploiter leur prochain. Il se défie d’eux et s’est plusieurs fois fait remarquer pour les avoir insulté. Depuis tout le monde l’évite sauf pour lui passer des commandes et cela l’arrange bien... Provocateur, il est un habitué du Cabaret de Lady Honey, et est secrètement attiré par la très belle Sugar. Dans les nouveaux venus, il a aussi remarqué une jolie jeune fille nommée Ann Sabart, qu’il devine gagnée à sa cause.

Avatar : Milo Ventimiglia


Par Emma Dahswood & Nathaniel Cherrydan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~> Personnages Prédéfinis : Peuple & Artistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
~> Personnages Prédéfinis : Peuple & Artistes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suggestion personnages prédéfinis
» Personnages Prédéfinis :
» Règles et Formulaire pour Personnages Prédéfinis
» Personnages prédéfinis
» Proposer des personnages prédéfinis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~¤ Double Jeu ¤~ :: ~> Recueil-
Sauter vers: