AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kaylan Mary Charm Grace Rain

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kaylan Mary Charm Grace Rain   Mer 4 Avr - 17:34

I - IDENTITÉ


Nom : Rain
Prénom : Kaylan Mary Charm Grace
Age : 20 ans
Sexe : Féminin
Lieu de Naissance : Dans la forêt où elle vit à l'heure actuelle
Lieu de Résidence : Une petite cabane au centre de la forêt depuis que son père adoptif est mort
Rang/Metier :

Rumeurs : On chuchote pourtant derrière son dos bien des histoires; Bohème de naissance, sorcière dût à son don de soigner à l'aide de plante et à sa chevelure enflammée, on raconte encore qu'elle parle chaque soir aux démons les plus anciens... Mais qui oserait rapporter cela jusqu'à ses oreilles ?
Vérité : Paysanne et herboriste

Histoire :

Partie connue : Il est dit, dans le si connu language des comères du village, que la Sorcière est plus pure fille du diable qui existe de par ces lieux. Le peu que l'on en sache est qu'elle est née dans la forêt d'une mère bohémienne et d'un père inconnu, sans aucun doute de Satan, au milieu des bêtes et des sortilèges rituels tracés par sa mère dans le seul but d'en faire un monstre. Par la suite, cette dernière est partie, laissant sa fille aux bons soins d'un humble villageois dont le coeur lourd ne possédait personne à chérire, que ce soit sa femme défunte depuis près de vingt ans où d'un quelconque fils pour le combler, avec une unique demande plus qu'étrange : Que cette dernière garde le premier prénom de Kaylan, prénom de garçon. Ainsi fut-elle nommée Kaylan Mary Charm Grace Rain, nom à consonnance Irlandaise majoritairement à cause de son premier prénom et de son nom de famille laissant entendre que sa mère provenait de ces régions brumeuses envahies de créatures merveilleuses et magiques. On sait qu'ensuite elle grandit, chérie par son père adoptif, et que celui-ci lui apprit de lui-même les propriétés des plantes puisque les femmes du village s'y refusaient face à la crinière de flammes que la jeune fille commençait à aquérir. Et pourtant, contre toute attente, cette dernière eut beaucoup d'hommes à sa porte et son père lui en fit épouser deux. Ceux-ci sont morts étrangement quelques jours après ce dit mariage, offrant le peu de richesses qu'ils possédaient à la famille Rain et faisant de la jeune fille une veuve si peu pleureuse qu'elle en fit fuir les suivant, se retrouvant chassée du village et son père tué sur l'heure à cause des croyances populaires. Depuis, elle s'est installée dans un petit cabanon au centre de la forêt et ne vient au village que lorsqu'on vient la chercher pour des blessés et des malades, étant la seule femme à connaître l'art de la guérison et bien qu'elle soit considérée comme une sorcière par tous.
Vérité : Il y a peu à en dire, les rumeurs ayant déjà fait tout le reste, mais il est à préciser que la vérité de la jeune fille se cache derrière les meurtres de ses deux maris précédents; En effet, cette dernière apprit également à user des plantes de soin comme plantes de mort et décida de les empoisonner après que ceux-ci ait décidés de faire d'elle une parfaite femme au foyer, tout juste bonne à leur donner la chair et les enfants qui en ressortiraient.

II - CARACTÈRE


Caractère Général :

Connu : Mystérieuse à souhait, aussi silencieuse que l'eau et froide que la neige, personne ne sait réellement ce qui peut se cacher derrière le visage éternellement endeuillé de la Veuve, du Fantôme, de la Sorcière, où que sais-je encore des surnoms dont on l'a affublée. Souvent rêveuse au bord d'un ruisseau, toujours à contempler une plante où un reflet, elle semble passer beaucoup de temps à chantonner des comptines pour enfant aussi douces que l'est son visage. Mais malgré cette image, personne ne semble vouloir l'approcher : De ce que l'on en sait, cette fille est le démon et peut s'emporter aussi facilement que le souffle du vent, s'enflammant pour un rien et étant prête à tout pour assassiner toute personne venant la déranger. On chuchote également qu'on peut souvent la voir nue la nuit en train d'invoquer les démons pour s'accoupler avec eux. Des rumeurs, encore des rumeurs, saugrenues si il en est mais qui restent dans les esprits des simples villageois et les empèchent d'aller vérifier leur véracité.
Vérité : En fait, Kaylan n'est qu'une simple jeune fille. On pourrait dire comme les autres, mais n'exagérons tout de même pas la chose; Loin des femmes qui rêvent d'un mari et d'enfants à chérir, cette dernière n'aime que la liberté et la nature, rêvant d'aventure plus que d'étreinte et ne désirant absolument pas d'un amour rafiné. Loin de là sont ses rêves puisque si quiconque si risquait, il pourrait la voir courir dans la forêt, apparaissant sous le soleil aussi étincellante qu'un feu follet avant de disparaître dans les ombres profondes, simple étincelle de rêve qui capture et fascine. Rieuse et moqueuse, elle est également joueuse et courageuse, et n'hésite pas à grimper aux arbres ou à plonger nue où habillée dans l'eau lorsque l'envie lui en prend, faisant d'elle une fille à la liberté envoûtante, séduisante même. Franche et aimant parler lorsque l'occasion se présente et que quelqu'un ose enfin l'affronter, elle peut se révéler aussi agréable qu'intelligente, et ne semble pas touchée par les rumeurs et les ont-dits que la classe paysanne semble pourtant adorer, préférant se fier à son propre jugement. Curieuse et espiègle, souvent souriante, nul ne sait pourtant ce qui se cache derrière son magnifique regard.
Ce qu'il/elle aime : Courir, nager, rêver et rire, elle n'aime que sa propre liberté. Que pourrait-elle aimer d'autre ? Les fleurs font partie également de sa vie, elle-même connaissant leurs significations et leurs utilisations sur le bout des doigts, et nous ne pouvons omettre ce goût de l'aventure qui la tire toujours un peu plus loin.
Ce qu'il/elle n'aime pas : Inutile de préciser que la pluie et la neige ne l'attirent pas et que l'amour élégant n'est que le cadet de ses soucis. Au contraire, elle semble aimer ce qui est dur et ce qu'elle peut apprendre à amadouer, jouant avant le chaud et le froid comme si c'était aussi simple que de jouer à la poupée.


III - PHYSIQUE


Physique Général : D'un regard d'émeraude velouté posé sur vous, vous ne pouvez qu'en retenir les flammes et la gourmandise. Vous n'en voyez que le charme et le mystère, lui-même étant ourlé de longs et épais cils noirs à la courbe naturellement charmeuse, prêts à rajouter autant de magnétisme et de séduction qu'il est possible d'en trouver dans le regard même de l'amour. Impossible d'ignorer l'ovale parfait qui affine ses traits déjà délicats et racés, dont un petit nez droit et mutin ne peut qu'embélir d'un petit air de suffisance un visage qui n'a plus rien d'enfantin. On ne peut non plus oublier, une fois vues et goûtées, les lèvres pleines et pulpeuses de la créature de luxure qui vous fait face, aussi sensuelles qu'elles sont douces. Elles sont faites pour embrasser, vous le savez, vous le sentez, et autant sont-elles d'une couleur naturellement framboise, autant en possèdent-elle le goût fruité et alléchant, aussi sucrée que l'était la pomme fatale de l'Eden.
Encadrant en une cascade sauvage et ondulée ce visage parfait et séduisant retombent jusqu'à la cambrure de son dos des cheveux d'un roux enflammé aussi brillants que soyeux. La jeune femme possède une peau aussi pâle qu'elle est nacrée, lisse et sans imperfection aucune, sur laquelle se creusent des fossettes plus que charmantes lorsqu'elle sourit. Et de ce sourire, parlons-en; Sublime, irrésistible, autant charmeur qu'il est moqueur, il dévoile une rangée de dents blanches et parfaitement alignées. Il est clair que Kaylan est consciente de sa beauté envoûtante et tentatrice mais elle ne semble pas chercher à en profiter réellement.
De plus, la demoiselle possède une voix diablement charmante, une voix féminine qui vous semble aussi chaude que cristalline, aussi sensuelle que chantante. Ses mains fines et délicates souvent posées sur sa taille fine, vous ne pouvez manquer de la qualifier de taille de guèpe, et de cette taille qui concorde parfaitement avec son ventre plat et légèrement musclé duquel vous ne pouvez que remonter à sa poitrine. Généreuse et douce, apte à affoler les sens d'un simple regard dans un décolté alléchant sans être vulgaire, on peut la savoir ainsi aussi ronde qu'elle est parfaite comme le reste de sa personne. Svelte et élancée, Kaylan dépasse sans peine le mêtre septante et possède de longues jambes fines et galbées complètées d'une silhouette gracile et élégante.
Lorsqu'elle marche, agrémentant ses pas d'un port de tête altier, c'est d'une démarche féline et gracieuse, aussi légère qu'une plume et sans le moindre faux pas, gardant toujours son petit menton relevé vers le haut dans un signe de de fiereté hautaine et de prétention qui lui donne pourtant un charme certain lorsqu'on sait qu'il est faux. Et enfin, pour terminer cette description qui ne manquera pas, j'en suis sûre, de vous confirmer la perfection de cette jeune femme, cette dernière sent toujours bon, d'un savant mélange entre roses et épices soulevé d'une pointe d'orchidée, se refusant à passer un jour sans profiter de ses propres décoctions et de la douceur de l'eau sur sa peau.
Signe Particulier : Elle se révèle être rousse, signe que l'on associe à la sorcellerie et au diable à cette époque.
Vêtements : Contrairement à l'idée que l'on se fait des femmes, elle ne change pas la sienne : Refusant à tout prix de porter jupons ou même simple robe de paysanne, Kaylan se révèle le plus souvent vêtue de pantalons de cuir et de corsets, voir se simples chemises amples lui donnant un petit air d'homme qui est pourtant très mal vu à ce siècle. Moqueuse des coutûmes, elle aime également porter ses cheveux attachés à l'aide de cuir en queue ou en tresse lâche, elle complète sa tenue de hautes bottes de cuirs habillement lacées, où se dévoile sans rien au pied dans le plaisir de sentir les feuilles craquer sous ses pas. D'autant que nous pourrons noter que la belle se révèle plus que discrète dans sa chère forêt...
Taille : 1m76
Poids : 56 kg


IV - AUTRE


Objets en sa possession : Une petite saccoche à sa ceinture contenant diverses plantes médicinales et quelques poisons ainsi qu'une dague attachée par un lien de cuir à sa cuisse.
Animaux de compagnie :

Rumeurs : On raconte à nouveau qu'elle est capable de parler avec les animaux de la forêt sans qu'aucun ne vienne l'attaquer... Vérité ou mensonge, cela reste à vérifier.
Vérité : Aimant à loisir sa propre liberté, Kaylan se refuse à posséder un quelconque animal de compagnie.


V - QUESTIONS


Comment trouvez-vous le Design ? : Ma foi, très simple mais extrèmement joli. En tout cas, je l'aime beaucoup !
Comment avez-vous connu le Forum ? : En parcourant quelques forums de pub
Personne sur l'avatar : Inconnue


[HJ : N'hésitez pas à me prévenir si c'est trop court... ^.^']
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Bromley
Dame de Caractère
avatar

Nombre de messages : 216
Rang : Provincial
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Kaylan Mary Charm Grace Rain   Mer 4 Avr - 18:59

Magnifique ! Que d'imagination, sa change des personnages simplistes comme les miens. Donc, fiche validée; le RP est à toi. Si tu as une question ou une demande pour ta maison n'ésite pas, les MPs sont fait pour sa ! Encore bon jeu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Cherrydan
Bougreois, Jeune Duc
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Rang : Haute Noblesse
Emploi : Duc de Cherrydan
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Kaylan Mary Charm Grace Rain   Jeu 5 Avr - 2:20

Là, j'aviye être bluffé : Superbe imagination, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaylan Mary Charm Grace Rain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaylan Mary Charm Grace Rain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amazing grace
» Hail Mary Pass !
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Fiche de Rain Maniko
» Marie Morgane (Mary Morgan) :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: X [ARCHIVES] X :: Archives HRP-
Sauter vers: